3 CV “Retour en enfance”


3 CV “Retour en enfance”

On a tous en nous un enfant qui sommeille. Et certains candidats à la recherche d’un poste s’en sont souvenus pour tirer sur la corde sensible des recruteurs. Une idée originale pour un CV qui pourrait bien faire mouche auprès des grands enfants que nous sommes tous. Alors, vous êtes plutôt cocotte en papier, ballon de baudruche ou lotterie ?

Une CV cocotte en papier

La cocotte en papier c’est le premier origami que l’on fait tous. Souvenez-vous : on pliait une feuille, on coloriait ses côtés et après on allait voir toutes les personnes qui nous entourait en criant : “donnes moi un chiiiiffre!” Derrière chaque couleur se cachait un gage, un mot doux, une blague… C’est ce principe qu’à repris Marie Saam, chargée de communication, pour mettre les recruteurs dans sa poche et présenter ses expériences et compétences. Pas facile pourtant sur une si petite surface de présenter tout son savoir-faire.

C’est accompagné de sa lettre de motivation et d’un CV plus classique que Marie a envoyé son CV cocotte à monter soi-même à plusieurs agences et institutions de Strasbourg. Même si elle a attiré l’attention et reçu plusieurs messages de félicitations, elle n’a malheureusement pas obtenu suite à cette démarche une offre d’emploi faute de postes disponibles

Un CV Ballons de Baudruche

Les ballons gonflables c’est la fête, les goûters d’anniversaire, les premières booms entre amis. Et qui n’a jamais eu envie de faire un lâcher de ballons lors d’une fête entre amis ? C’est le pari audacieux que s’est lancé Guillaume Biolay : trouver un emploi dans la communication grâce à des ballons de baudruche. Comment ? En accrochant à 50 ballons à ses couleurs – bleus et blancs – une carte de visite et l’adresse de son site.

Même si la recherche d’emploi s’apparente parfois à un jeu de hasard, Guillaume, lui, a pensé à tout et va au-delà du lâcher de ballon : pour lui cet événement n’est qu’un morceau de son grand plan de communication. Rare sera la chance où un CV Ballon atterira aux pieds d’un recruteur. L’idée c’était avant tout de faire parler de lui. Et il a réussi car plusieurs journalistes sont venus assister à son lâcher de ballons.

Un ticket de loterie en guise de CV

Willy Wonka, ça vous parle ? Mais si, le patron de la chocolaterie du roman (et film !) “Charlie et la Chocolaterie”. Pour pouvoir visiter son usine, il cache des tickets de loterie dans ses tablettes de chocolat. Et bien on dirait que Florent Devier s’est inspiré de Willy pour lui-même faire gagner à ses destinataires non pas une visite guidée de son appartement mais bien lui-même… ou plutôt ses compétences. Chaque entreprise sélectionnée a reçu deux cartes à gratter : une chance sur deux donc de gagner Florent. Une idée ludique qui, en cas de grattage heureux, permettait de découvrir l’adresse du site internet du candidat.

 

Laisser un commentaire